Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.


OPÉRATION RESPIRATEURS POUR L'AFRIQUE

Compte rendu des Actions menées pour la recherche d'un
Respirateur artificiel pour l'Afrique de l'Ouest

Moins impacté que le reste du monde, le continent africain fait face, lui aussi, à la propagation du Covid-19.
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « la vitesse à laquelle le nombre de cas
confirmés de Covid-19 a doublé en moins de 20 jours montre l'accélération de la propagation
du nouveau coronavirus sur le continent 
».
La relative jeunesse de la population africaine comparée à celles d'autres continents et l'expérience acquise dans la gestion d'autres épidémies telle que la fièvre à virus Ebola ont été citées parmi les raisons expliquant le taux de décès en Afrique, inférieur à celui d'autres régions du monde.
Notre Association rappelons-le, s'est fortement investie, dès les premiers appels de détresse en 2014 ... quelques 9 conteneurs de 40 pieds ont été expédiés sur la Guinée, Le Libéria et la Sierra Léone, contenant maintes équipements hospitaliers et consommables après concertation avec l'OMS vu la dangerosité de l'épidémie (laquelle a fait plus de 11.000 morts recensés par l'OMS) et nous leur avons expédié-plusieurs ambulances.
La directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique nous alertait sur « l'évolution dramatique » de l'épidémie Covid-19 sur le continent où désormais une quarantaine de pays sont touchés contre un seul en février.

Le continent est mal armé pour faire face à une crise sanitaire de grande ampleur et de nombreuses demandes d'aide, de fournitures de « respirateurs » nous sont parvenues.

Notre gouverneur du district Ouest, Christophe TATTEVIN - initiateur de cette action - n'est pas resté insensible à cette situation et mettait en place dès !e début avril une commission formée de membres Lions et non Lions afin de déterminer suivant nos moyens financiers et nos compétences la nature de l'aide à apporter à ces pays dont un choix de respirateurs apportant toutes les sécurités d'exploitation, conçus pour des patients en détresse respiratoire sur une longue durée liée au Covid-19 et bénéficiant de l'agrément de l'Agence Nationale de la Sécuritéet du Médicament (ANSM).

Cette commission, sous la présidence de Christophe Tattevin, se compose de :
Alain Lehebel (LC Saint Nazaire Loire) pour l'appui technique de « L'Outil en mains » (très proche de notre Association) dont il assure la présidence au niveau national
Michel Dubois (LC Angers Confluence), délégué Médico LCF du district Ouest
Dr Yves Dopsent pour ses connaissances médicales et africaines et son expérience médicale
sur le Togo.
 
Hugues Rapinel titulaire d'une maîtrise de physique et d'un DESS en ingénierie Laser -
élément précieux pour cette commission (réside à prox. de Vannes)
Jacques Bessol (intégré à cette commission le 25.04) du LC La Baule Pays Guérandais -
responsable projets à l'International de Medico Lcf - a vécu 37 années en Afrique de l'Ouest.

Il était demandé par notre Gouverneur, à chaque club de notre District, de bien vouloir participer financièrement à cette action, lequel District a toujours répondu généreusement à de telles collectes permettant d'apporter aide et soutien à des population fortement exposées sur des épidémies de cette gravité, sauvant ainsi de nombreuses vies humaines.

La Commission, dans un premier temps, avait la charge de déterminer les besoins de ces pays de l'Afrique de l'Ouest parmi les plus touchés ou désarmés face à cette pandémie des districts Lions du 403 A 1 et 403 A2.

En s'appuyant sur le réseau « Médico LCF », fort bien introduit auprès de ces États, des autorités de santé en particulier, il était défini ces besoins portant sur les « respirateurs » et sur la compétence des utilisateurs de ces équipements.
« La ventilation humaine est une technique très complexe et très délicate » nous précise Maurice Page, ingénieur physicien biomédical.

Les patients gravement atteints du Covid-19 en détresse respiratoire aigüe, nécessitent le plus grand soin, un suivi permanent et une ventilation mécanique de longue durée - très délicate à ajuster - l'intubation trachéale indispensable pour les « plus atteints » représente des risques et nécessite la présence continue de médecins-réanimateurs et d'un personnel qualifié.
L'épidémie de coronavirus a franchi un cap sur le continent africain avec plus de 10.000 personnes qui ont succombé au virus depuis le début de la crise sanitaire, selon les derniers chiffres connus à fin juin du Centre de contrôle des maladies de l'Union africaine.

Les deux pays les plus touchés seraient l'Egypte (+ de 3000 décès) et l’Afrique du Sud (proche de 3.000 décès).

Nous avons relevé la situation de cette pandémie à fin Juin pour les pays concernés par notre action que voici




A noter que le Sénégal et quelques autres pays du continent continuent de traiter la maladie du coronavirus avec l'Hydroxychloroquine.

La commission s'est investie à la sélection d'un des appareils proposés actuellement sur le marché « très porteur » dans un contexte où tous les pays du monde tentent d'accroître leurs stocks de respirateurs - c'est donc un choix de prudence et de responsabilité.

Trois appareils ont été examinés et faits l'objet de recherches portant en particulier sur la fiabilité, les sécurités d'exploitation, le respect des normes et leur homologation par l'Agence nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM).

Nous avons eu de nombreux retours de nos membres Lions (professionnels de santé, anesthésistes-réanimateurs et ingénieur biomédical) et nous les remercions... leur expérience, leurs compétences nous ont permis d'avancer dans ce choix bien difficile.

De nombreux contacts ont été pris démontrant le souci de cette commission à prendre en compte
toutes les appréciations, en voici quelques-uns :
Pr Patrice Guérin - Cardiologue - Institut Thorax - CHU de Nantes
Mikaël Deslandes - Ingénieur biomédical - CHU de Nantes
Pr Pierre-Antoine Gourraud - praticien hospitalier en biologie cellulaire - CHU de
Nantes - Il est très impliqué dans le projet MakAir au côté de « Makers for Iife »
Quentin Adam - Collectif « Makers for life » de Nantes
Stephane Bettoni - Vice Président Marketing du Groupe SEB
Frédéric Davrieux - Directeur France Elemaster (MYM)
Mariangela Settimo - Subatech Ecole Nantes (MVM)
Paolo Stringari - Elemaster Group Milan (MVM)
Jean-Bernard Dumand - Kaptalia Vannes - Ingénieur biomédical
Philippe Berthelot - Ingénieur biomédical - Clinique Océane de Saint AVE
 
Respirateur Artificiel MakAir conçu par le collectif « Makers for life » de Nantes, lancé le 17 mars, accompagné d'autres entrepreneurs et du professeur Pierre-Antoine Gourraud, enseignant-chercheur à l'Université de Nantes et praticien hospitalier au CHU de Nantes.
Quelque 350 personnes se sont associées à « Makers for life » dont le CHU de Brest, de Grenoble cautionnés par le Commissariat à l'Energie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Grenoble.
Nous sommes en présence d'un appareil conçu pour les patients en détresse respiratoire sur une longue durée liée au Covid-19.

 

Ses principales caractéristiques :
  • Respirateur artificiel à turbine bi-branches à pression contrôlée en cours de certification classe II b
  • Une gestion complète du cycle inspiration/plateau/expiration
  • Trigger de phase de réveil
  • Ne nécessite pas de source d'air comprimé
  • Compatible 02 - prise murale/bouteille
  • Écran LCD tactile 7' pour commande et renvoi des informations
  • Contrôle fm de la pression avec boucle de rétroaction en temps réel
  • Affichage du débit
  • Flux Wifi/Lora vers salle de soins pour contrôle opérationnel
  • Fonctionnement sur batteries ou secteur (5 heures d'autonomie)
Un « bi-branches » à pression contrôlée lui apporte une maitrise de la pression par « pinch valves» - une activation par moteur brushless « made in Germany ».
Sa production en France vient d'être confiée au Groupe SEB en son usine de Vernon. Le prix négocié pour une commande de 12 (douze) unités serait de 4.435 euros (tarif de base HI: 7.150 euros).
 
La mise à disposition de cette quantité (2 palettes 80 X 120 filmées de 6 appareils chacune) serait d'une quinzaine de jours si notre commande est enregistrée semaine 28 et sur un paiement à 60 jours de date de facturation. (notre contact Mr Stéphane Bettoni - Directeur marketing de ce produit Groupe SEB)
L'ANSM a donné son autorisation de mener une étude clinique en date du 09 Juin 2020 (copie à votre disposition) sous ref. IDRB 2020 - A00899-30.
La procédure de marquage CE est en cours et attendu fin 2020.
Les Etats-Unis auraient lancé une première commande de 10.000 unités.
La zone Ouest Africaine, qui nous concerne, rentre sous la coupe de Elemaster de Milan.
Nous avons tenté notre chance auprès des 2 usines installées aux E.U. mais sans résultat.
Quant à Elemaster Milan ... ils débuteront la commercialisation qu'après obtention du marquage CE.
Quant au prix escompté ... il nous a été annoncé aux alentours de 5.000 euros (peut-être 4.500/4.800 euros).
Elemaster s'investit en ce moment dans la recherche d'un partenaire français en mesure de produire ce Ventilateur MVM.
Voici donc chers amis, où nous en sommes ... notre ami Hugues regrette de nous voir privés d'une offre MVM car nous sommes en effet sur un équipement répondant à nos recherches et qui nous aurait permis un choix portant sur deux appareils (tous deux de qualité) le MVM et le MakAir.
Personnellement, je prends en compte l'origine, la qualité des contacts et l'évolution positive du MakAir sur lequel nous avons toute garantie de fonctionnement.
Cette action initiée par notre gouverneur Christophe Tattevin apporte là une conception et une réalisation du Grand-Ouest - ce dont nous pouvons nous réjouir et être fiers.
JACQUES BESSOL - 02 40 24 35 39
 




P.S. : Les 12 respirateurs "MakAir" commandés le 9 juillet 2020 auprès du Groupe " SEB" chargé de sa fabrication (usine de Vernon) nous ont été livrés le 27 juillet dans notre entrepôt de la Zone de Brais à Saint Nazaire .
Leur affectation, décidée en commission, se présente comme suit :
3 Hôpital Le Dantec (Sénégal),
  • 1 Hôpital de Thies (Sénégal),
  • 2 Hôpital de Conakry (Guinée),
  • 1 Hôpital de Ouagadougou (Burkina Faso),
  • 1 Cellule de crise Covid-19 à Lomé sous couvert des sapeurs-pompiers (Togo),
  • 2 Service de Santé Covid à Douala (Cameroun)  
  • 2 Hôpital d'Abidjan s/c Gouverneur 403 A2 (Côte d'Ivoire).
Deux conteneurs sont programmés sur août à destination du Sénégal et de la Guinée sur lesquels seront chargés les "MakAir" qui leur sont destinés.

Suivant les volumes disponibles, nous complèterons par les "visières" très attendues sur ces deux pays en raison de la forte aggravation de la pandémie (nous leur avons attribué plus de 100.000 unités sur chacun des pays).
Visières fournies "gratuitement" sur don de Médico et de notre district Ouest dont la distribution, sous le couvert de nos clubs Lions, se fera par l'Armée pour éviter tout incident ou mauvaise répartition.
 
Comme le rappelle Michel Dubois, notre délégué Médico, le district Ouest s’est toujours énormément investi à l’international et se distingue à nouveau en apportant une aide à ces populations dans le besoin, en grande détresse pour certaines face à cette terrible pandémie.
 
Nous vous tiendrons informés de l'évolution de cette action et des retours que nous aurons.

Jacque BESSOL
.